Le Blog de L.C.F.

Le blog qui vous informe sur l'actualités de la formation continue et de la prévention des risques.

Restez Informés sur l'Actualités de nos Centres de Formation Continue et Prévention des Risques.

Les dangers du pont roulant

Il existe une base de données national nommée EPICEA qui regroupe tous les accidents du travail faisant l’objet d’une enquête par les services de prévention des caisses d’assurance retraite et santé au travail.

Les accidents avec des ponts roulants, des portiques ou des potences ont causé 227 accidents entre 1981 et 2009.

  1. Les différentes causes d’accident

→ Les chutes de charge :

Le cause d’accident la plus courante est la chute de la charge. Elle est due à un mauvais élingage de la charge, à un mauvais élingage, une conduite inappropriée ou, dans des cas plus rares, à une rupture mécanique.

→ L’écrasement de la victime :

L’écrasement est une cause très fréquente d’accident. La victime se retrouve entre la charge et un obstacle. La victime se retrouve entre la charge et un obstacle. La victime peut-être le conducteur, l’élingueur, la personne qui guide la charge ou un passant non impliqué dans l’opération de levage.

→ Les causes d’accidents en chiffres :

  • 33 % sont dus aux projections ou aux chutes de matériels.
  • 16 % sont dus au renversement du matériel.
  • 6 % sont dus à la rupture du matériel.
  • 6 % sont dus au fonctionnement, état sous tension accidentel du matériel.
  • 5% sont dus à une perte d’équilibre de la victime.
  • 12 % sont dus à la présence de la victime dans une zone dangereuse.
  • 8 % sont dus aux gestes ou aux actions de la victime.
  • 7 % sont dus aux geste ou actions d’un tiers.
  • 7 % autre ou non précisé.

  2. La prévention et la sécurité

→ La formation.

Il n’existe pas de meilleure prévention que la formation. Pour tout savoir sur le CACES® pont roulant, consultez notre précédent article en cliquant ici.

→  Le bon entretien du matériel et le respect des normes en vigueur.

Les ponts roulants entrent dans le champ d’application de la directive européenne Machines relative à la conception des équipements de travail, dont la dernière version est la 2006/42 CE applicable au 29 décembre 2009. C’est ainsi que les machines neuves ou considérées comme neuves mises sur le marché depuis le 1er janvier 1995 doivent être conformes aux règles techniques de l’annexe 1 du code du travail introduites par l’article R. 4312-1. Cette conformité doit-être matérialisée par l’apposition du marquage CE sur l’appareil et par l’établissement d’une déclaration CR de conformité établie par le constructeur et remise eu preneur.

→ Les obligations de l’utilisateur

Les ponts roulants sont soumis à la procédure dite « autocertification CE ». C’est donc le fabricant ou l’importateur qui déclare, sous sa propre responsabilité que ses machines sont conformes aux règles techniques qui leur sont applicables. La déclaration CE de conformité qu’il établit et signe atteste de cet engagement , affiché sur l’équipement par l’apposition de la plaque de conformité CE.

Pour plus d’information consultez le site web de l’INRS 

Publié dans Pont Roulant