Le Blog de L.C.F.

Le blog qui vous informe sur l'actualités de la formation continue et de la prévention des risques.

Restez Informés sur l'Actualités de nos Centres de Formation Continue et Prévention des Risques.

Equipement de protection individuel

Au travail, pour vous protéger des risques éventuels et en fonction de l’activité que vous exercez, il faut porter un équipement de protection individuel ou EPI. L’ensemble de votre corps devrait être protégé. L’équipement de protection individuel existe pour la tête, les mains, les pieds… Nous allons vous présenter de manière non exhaustive, mes différents EPI existants.

1° Equipement de protection individuel → la tête

– Les casquettes anti-heurt

Objectifs : protéger la tête lorsque celle-ci vient heurter des objets avec suffisamment de force que cela pourrait assommer ou blesser gravement.
Attention ! Ces casquettes n’ont aucune utilité en cas de chute d’objet.

– Les casques

Objectifs : protéger le haut du crâne en cas de chute d’objet.

Attention ! Vérifier périodiquement votre casque et respectez la durée d’utilisation indiquée sur celui-ci.

– Les casques de protection en cas de travaux forestiers

Objectifs : constitués d’équipements anti-bruit et de protection au niveau du visage, il est plus complet qu’un simple casque.

2° Equipement de protection individuel : les yeux et le visage

Plusieurs solutions existent. Choisissez la mieux adaptés aux risques auxquels vous êtes exposés.

– Les lunettes masques

Objectif : protéger contre les poussières et les liquides.

– Les lunettes à branches

Objectifs : protéger contre les particules, les liquides mais aussi contre les rayonnements.

3° Equipement de protection individuel : respiratoire

On distingue deux grandes familles de protections, les appareils filtrants comme le masque anti-poussière, le demi-masque filtrant, le demi-masque, le masque complet et les appareils de ventilation assistée. L’autre famille, c’est celle des appareils isolants qui sont alimentés en air et en oxygène depuis une source non-contaminée. Ils peuvent être autonomes (la source d’air est portée par l’utilisateur) ou non autonomes (l’utilisateur est relié par l’intermédiaire d’un tuyau à une source d’air comprimé ou à une zone proche où l’air n’est pas contaminé).

4° Equipement de protection individuel : les oreilles

– Les casques anti-bruit

Objectif : protéger du bruit. Il existe des casques actifs, qui ont un mode de fonctionnement en relation avec le niveau sonore extérieur : ils peuvent soit amplifier des sons faibles soit diminuer, atténuer des sons trop forts.

– Les coquilles adaptables sur casque

Il s’agit de coquilles individuelles adaptables ou fixables à un casque ou un serre-tête.

– Les bouchons d’oreilles

Vous pouvez opter pour des modèles de bouchons pré-modelés, façonnés par vous-même ou sur mesure.

5° Equipement de protection individuel : les mains

Les types de gants doivent être choisis en fonction du degré de protection souhaité et en fonction de votre activité :

  • Les risques minimes : entretiens peu nocif, manipulation de pièces chaudes, petits chocs et petites vibrations, rayonnement solaire…
  • Contre le feu et la chaleur.
  • Contre les risques mécaniques.
  • Contre les produits chimiques.
  • Gants de protection pour les soudeurs.
  • Gants isolants pour les risques électriques.
  • Gants de protection pour l’utilisation des couteaux à main.
  • Gants de protection contre la coupure par impact.

Pour découvrir plus en détails tous les équipements de protection individuel existants, visitez le site de l’INRS : http://www.inrs.fr/media.html?refINRS=ED%206077.

Publié dans Actualités, CACES