Le Blog de L.C.F.

Le blog qui vous informe sur l'actualités de la formation continue et de la prévention des risques.

Restez Informés sur l'Actualités de nos Centres de Formation Continue et Prévention des Risques.

Tout savoir sur l’habilitation électrique

→ Que veut dire habilitation ?

L’habilitation permet à l’employeur de reconnaître une personne apte à effectuer des opérations d’ordres électriques, ou à diriger des travaux d’ordres électrique, ou à diriger des travaux d’ordres électriques en respectant les règles de sécurité, dans des zones à risques.

Ces travaux et opérations peuvent être d’ordre électrique ou non. Il peut s’agir de manœuvre, de mesurages ou d’essais et seront toujours précédées d’un ordre de travail écrit ou oral.

→ L’habilitation est-elle obligatoire ?

Cette habilitation est obligatoire pour :

– accéder aux locaux réservés aux électriciens sans leur surveillance,

– devenir surveillant de sécurité,

– effectuer une consignation

→ Qui délivre l’habilitation ?

L’habilitation est délivrée à la suite d’une formation suivie dans un centre de formation agréé.

→ Quels sont les différents types d’habilitation ?

– Le chargé de consignation (BC-HC)

– Le chargé de travaux (B2-B2V-H2-H2V)

– Le chargé d’intervention (BR-BS)

– L’exécutant électricien (B1-B1V-H1-H1V)

– L’exécutant non électricien (B0-H0-H0V)

– Le chargé d’opération spécifique

– Le chargé d’essais (BE essai)

– Le chargé de mesurage (BE mesurage)

– Le chargé de manœuvre (BE manœuvre)

– Le chargé de vérification (BE vérification)

→ Une personne peut-elle posséder plusieurs titres d’habilitation ?

Oui, c’est les missions qui vous sont dédiées au sein de l’entreprise  ainsi que votre fonction (exécutant ou encadrant) qui déterminent votre niveau d’habilitation.

Il existe différents types d’opérations d’ordre électrique que vous pouvez être amené à effectuer : des travaux hors tension, sous tension, au voisinage simple ou renforcé, en basse tension…

Il peut s’agir d’opérations spécifiques (essai, manœuvres ou vérifications) :

Essai : opération destinée à s’assurer du bon fonctionnement ou de l’état électrique ou mécanique d’un ouvrage ou d’une installation électrique.

Mesurage : opération destinée à mesurer les grandeurs électriques ou les grandeurs physiques (ex : distance), sur une installation électrique.

Vérification : opération destinée à s’assurer qu’un ouvrage ou installation est conforme à un référentiel.

Manœuvre : opération conduisant à un changement de la configuration électrique d’un ouvrage, d’une installation ou de l’alimentation électrique d’un matériel. Ces opérations sont réalisées par l’intermédiaire d’interrupteurs, disjoncteurs, sectionneur, etc.

 → Les non-électriciens peuvent-ils être habilités ?

Oui, ils peuvent être habilités pour réaliser divers travaux de peinture, nettoyage, technique, de relevés de compteur… à proximité des installations électrique. Ils seront habilités B0 ou H0 en fonction du niveau de tension.

→ Et concernant les électriciens ?

Le type d’habilitation nécessaire dépend du poste et des responsabilités qui en découlent ?.

Pour le chargé d’intervention élémentaire :

L’habilitation BS permet de réaliser de petites interventions (remplacement d’appareillage électrique, comme les ampoules, les fusibles, les prises de courant ou les interrupteurs muraux …).

Le BS ne peut pas franchir la limite de voisinage, qui est de 30 cm.

Le chargé d’intervention générale :

Ou BR peut intervenir sur des installations de faible étendue et pour des opérations de type dépannage ou de courtes durées. Il recherche des pannes, contrôle le bon fonctionnement, fait des mesures, consigne pour lui ou une personne qui l’accompagne (il peut travailler seul), replacer des fusibles et réaliser des opérations de connexion / déconnexion….

L’exécutant électricien :

Le B1 exécute des opérations de câblage sur une installation consignée, il peut réarmer des protections. Il travaille toujours sous la responsabilité d’un chargé de travaux. Il ne peut pas franchir la limite de voisinage. Le B1V exécute les mêmes opérations que le B1, mais lui peut travailler au voisinage. Il travaille toujours sous la responsabilité d’un chargé de travaux.

Le chargé de travaux :

Le B2 assure la direction des travaux d’ordre électrique. Il prend et fait prendre aux personnes sous sa responsabilité, les mesures de sécurité nécessaires en fonction des travaux et de l’analyse des risques (mise en place du balisage, port des EPI, …). En cas ou il doit réaliser une consignation en 2 étapes, il fait l’absence de tension (VAT) et met à la terre et en court-circuit l’installation.

Il ne peut pas franchir la limite de voisinage. Le B2V réalise les mêmes opérations que le B2, mais lui peut franchir la limite de voisinage.

Le chargé de consignation

Le BC est chargé de consigner les installations électriques pour la réalisation de travaux d’ordre électrique ou non. Le BC peut franchir la limite de voisinage.

Les chargés d’opération :

Le BE s’assure du bon fonctionnement ou de l’état électrique ou mécanique d’un ouvrage ou d’une installation électrique.

BE mesure les grandeurs électriques ou les grandeurs physiques (ex : distance), sur une installation électrique.

BE vérification s’assure qu’un ouvrage ou installation est conforme à un référentiel.

BE manœuvre effectue des opérations conduisant à un changement de la configuration électrique d’un ouvrage, d’une installation ou de l’alimentation électrique d’un matériel.

Publié dans Habilitation Électrique