Le Blog de L.C.F.

Le blog qui vous informe sur l'actualités de la formation continue et de la prévention des risques.

Restez Informés sur l'Actualités de nos Centres de Formation Continue et Prévention des Risques.

Travailler avec le froid

Depuis plusieurs semaines, une vague de froid traverse la France. Vous êtes nombreux à travailler au contact du froid mais en connaissez-vous vraiment des risques et conséquences?

1° Notre corps et le froid 

37°C, c’est la température du corps humain dans un environnement neutre. Si il est exposé au froid, notre corps possède des mécanismes qui vont lui permettre de retenir la chaleur. Ce phénomène se nomme la vasoconstriction cutanée. Il s’agit en fait des frissons ! Ces derniers augmentent la production de chaleur par l’organisme de près de 500%. L’organisme va également compenser en produisant lui-même de la chaleur notamment en transformant de l’énergie apportée par les aliments. Lorsque la perte de chaleur due au froid est plus importante que la production de chaleur, alors la température du corps va se mettre à baisser.

2° Le risque d’hypothermie

L’hypothermie survient en cas d’exposition prolongée au froid. Il s’agit en fait d’une chute de la température intérieure inférieure à 35°C qui s’accompagne de l’apparition de frissons. c’est une  urgence grave ! C’est une des principales causes de mortalité liée à l’exposition au froid.

→ Quels symptômes doivent vous alerter?

L’individu en hypothermie sera désorienté, confus et pourrait même perdre connaissance. Ces symptômes s’accompagnent de frissons, de fatigue, d’une peau froids au touché et de fatigue.

Si vous remarquez ces symptômes, composez vite le 18 pour joindre les pompiers ou le 15 pour joindre le SAMU.

3° Les autres effets sur la santé

Une exposition prolongée au froid peut avoir d’autres effets comme des douleurs d’intensité différentes, une perte de sensibilité (sensation de doigts morts) ou l’apparition de trouble musculo-squelettiques.

4° Augmentation des risques d’accident du travail

Le froid a beaucoup de conséquences diverses et beaucoup peuvent être dangereuses. Voici quelques unes des conséquences possibles :
– les sols rendus glissants. Attention ! A l’intérieur comme à l’extérieur.
– le contact avec des surfaces métalliques froides,
– l’augmentation de la pénibilité et de la fatigue à cause de l’augmentation de la dépense énergique,
– des difficultés à se déplacer en extérieur.

Pour conclure, le froid est un ennemi sérieux qu’il ne faut pas négliger et contre lequel il faut se prémunir. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter le site de l’INRS.

Publié dans Actualités